La chaux hydraulique

 

La chaux hydraulique, une chaux à double prise

 

Obtenue à partir de la calcination d’un calcaire riche en argile, siliceux, la chaux hydraulique n’a pas les mêmes propriétés que la chaux aérienne. Le taux moyen est situé entre 10 et 20% d’argile. Elle effectue en effet une double prise, une première, rapide, au contact de l’eau et une seconde, beaucoup plus lente au contact de l’air.

Les composants issus de la calcination de l’argile permettent de retenir l’eau et assurent la première prise, tandis que les 80% de calcite assurent la prise à l’air.

La chaux hydraulique connaît donc une prise rapide et est plus simple à appliquer. Elle est par contre moins maléable que la chaux aérienne et ne peut pas être utilisée dans des badigeons à cause de l’eau. Plus résistante, elle permet de réaliser des ouvrages plus solides et de la maçonnerie.